En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Géophysique : Géoradar Himod Antenne Duo selon objectif

Géophysique : Géoradar - Intervention sur digue pour recherche de cavités

Géophysique : Géoradar - Opérateur sur Hi-mod - Sécurisation de forages

Géophysique : Résultats Géoradar sur Radargramme

Service géophysique par géoradar ou Radar de sol - imagerie

Le Géoradar ou Radar de sol constitue un procédé géophysique léger et non destructif permettant d’effectuer de manière précise et en continu des études géologiques du sous-sol pour en définir des hétérogénéités, tels que les réseaux ou d’autres objets enterrés.

Cette méthode est basée sur des impulsions électromagnétiques émises dans le sol à partir d’une ou plusieurs antennes en surfaces et qui, grâce à la différence de propriétés diélectriques des matériaux rencontrés (couche géologique, vide, hétérogénéité), reçoit un signal temporel composé de la juxtaposition d’échos radar successifs.

Les ondes radar réfléchies sur les différentes interfaces détectées dans le milieu sont enregistrées et visualisées en continu sur l’écran de contrôle de l’unité centrale (ordinateur). Une première interprétation peut ainsi être effectuée directement sur le site avant l’interprétation finale faite en régie.

La visualisation des anomalies (réseaux ou autres) est de bonne qualité lorsque l’objet à identifier a un comportement diélectrique différent par rapport au sol environnent. La profondeur d’investigation peut-être modifiée en utilisant des ondes différentes lors de l’acquisition qui se fait à l’aide d’antennes de différentes fréquences. Cependant il y a un compromis à faire dans le choix de la fréquence des ondes utilisées, plus la fréquence des ondes est haute (1200 MHz) moins on va profondément et plus l’image est précise (auscultation des travaux du génie civil inférieur à 0.5 mètres de profondeur).

Par opposition, avec les ondes à basse fréquences on pourra visualiser le sol profondément mais avec un faible contraste entre les différences perçues dans le sol (recherches géologiques avec des fréquences inférieur à 100 MHz). Les ondes de moyennes fréquences permettent une recherche dans des profondeurs approximatives (de 1 à 4 mètres). On utilisera donc la fréquence d’onde appropriée pour la profondeur recherchée.

La juxtaposition, via le logiciel dédié, des profils de mesure radar permet d’obtenir une cartographie en deux ou en trois dimensions des hétérogénéités détectées dans le sol (selon les cas d’études).

Le Radar a donc pour but la détection d’objectifs en direct qui pourront être repéré sur le sol par traceur. Ensuite, une dernière analyse et la mise en forme est faite en régie. Ce traitement final approfondira l’information sur certaines anomalies décelées par le Radar.

APPLICATION COURANTE DU GEORADAR
  • Localisation de réseaux souterrains (eau, gaz)
  • Détection de structures ou d’objets enfouis (cuves, fondations)
  • Auscultation du béton et de la maçonnerie (fissures, armatures)
  • Détection d’anomalies dans le sol (hétérogénéités, infiltrations d’eau)

Recherche de cavités sur Digue par Géoradar - Radar de sol

Moyen d'accès

7 Autoroute venant de l'A1 sur A26 Sortie Béthune puis direction Lille par RN 41, sortie à 15km (15 mn)

Moyens de Paiement

  • Chèques bancaires
  • Virements bancaires

Ancien logo

Nos petits plus

  • Un savoir faire spécifique
  • Réglage de gravimètre Lacoste

Découvrez la galerie photos

Retrouvez-nous aussi sur